Publié le

Charles & Ray Eames

Charles Eames (1907-1978) et Ray Kaiser Eames (1912-1988) se sont rencontrés quand ils allaient à l’Académie des Arts de Cranbrook à Bloomfield Hills, dans le Michigan. Et ils se sont mariés en 1941. Depuis le début de leur partenariat, ils se sont concentrés sur la création de designs modernes multifonctionnels. Quand il était à Cranbrook, Charles a collaboré avec Eeron Saarinen sur un groupe de conceptions de meubles en bois ayant gagné le concours de « design organique de meubles d’intérieurs » de 1940, au Musée d’Art Moderne. Ces conceptions, qui incluent les chaises expérimentales en contreplaqué moulé, étaient considérées comme des options fonctionnelles et abordables pour les consommateurs à la recherche d’environnements familiers modernes encore agréables à vivre. Ces problèmes ce sont avérés être les préoccupations majeures pour de nombreux modèles mobiliers de Eames durant les trois décennies suivants. chaises-dsxLe couple s’est installé à Los Angeles en 1941, où Charles a d’abord travaillé dans l’industrie cinématographique, pendant que Ray concevait des modèles de couvertures pour le journal influent, California Arts and Architecture. Ils ont également poursuivi leurs expériences avec le contreplaqué moulé, qui ont commencé avec la collaboration entre Charles et Saarinen à Cranbrook. Malgré l’utilisation créative de ce matériel industriel, les Eames cherchaient un produit solide, flexible capable de prendre des formes multiples. Ces expériences incluaient la construction d’une machine spéciale pour modeler le contreplaqué, surnommée le Kazam ! Une machine mais qui n’avait jamais produit de résultats satisfaisants. Pourtant, ce travail a mené à la contribution importante des Eames dans l’effort de guerre. Ils ont reçu un contrat de la part de la marine américaine afin de produire en masse des attelles légères pour les jambes, en contreplaqué moulé, destinés aux militaires blessés, mais aussi des pièces d’avions. L’accès aux matériaux et à la technologie militaire constituaient la dernière étape dans la tentative fructueuse d’Eames à créer des produits en contreplaqué moulé stables. L’attelle résultant était à la fois hautement fonctionnelle et sculpturale, et elles suggéraient des formes biomorphiques et fluides qui ont caractérisé leurs nombreux designs mobiliers à venir.
03iht-design2_650

Une fois résolu le processus technologique de modélisation du contreplaqué, Charles et Ray ont appliqué la méthode à la conception de mobilier intérieur. Après un programme exhaustif de prototypes et de tests, le premier produit conçu était une simple chaise contreplaquée dont le siège et le dossier, légèrement incurvés, s’adaptent confortablement et de manière ergonomique au corps humain. C’est la société Herman Miller de Zeeland, dans le Michigan, qui a produit cette chaise qui a été ensuite commercialisé comme chaise abordable et multifonctionnelle, appropriée à tout ménage moderne. Cette chaise connue sous le modèle ECW (Eames Chair Wood) est toujours en production aujourd’hui, et elle a exercé un impacte profond et durable sur la conception des meubles du vingtième siècle en Amérique.
Les Eames ont finalement accru la gamme de produits pour inclure des chaises en contreplaqué moulé, des tables et des meubles de rangement. Ils ont continué leur approche expérimentale des matériaux malgré les décennies à venir pour l’utilisation de fibre de verre moulée pour une série de chaises coquillage bon marchés, un sofa convertible, une chaise lounge rembourée et moulée, une gamme de meubles avec cadre en aluminium, et beaucoup d’autres designs innovateurs. Les designs mobiliers des Eames ont rapidement été adoptés à la fois pour une utilisation commerciale et familiale, et nombreux de ces articles extrêmement populaires sont toujours en production aujourd’hui.

 

Ray Eames a exercé ses compétences pour le graphisme afin de créer un nombre de modèles textiles. Certains de ces tissus étaient monochromates, tandis que d’autres affichaient des palettes de couleurs vives. Plus lié aux répétitions d’œuvres abstraites, de formes typiquement géométriques, souvent manifestement dessinés à la main. L’effet résultant était caractéristique de nombreuses œuvres d’Eames : c’était à la fois moderne et humaniste, œuvre abstraite encore accessible.
Suite au succès de leurs designs mobiliers modernes, Charles et Ray tournent leur attention vers l’architecture d’intérieur pour répondre à la demande de logements d’après-guerre. La crise du logement a précédé la Grande Crise, mais le retour de milliers d’anciens combattants de la Deuxième Guerre mondiale, combinée à la pénurie des matériaux de construction, a provoqué une véritable crise. Un projet appelé « Case Study Houses » sponsorisé par le magasine California Arts and Architecture, visant à apporter des solutions à ce problème en engageant des jeunes architectes pour concevoir et construire des prototypes – ou études de cas – de maisons. La contribution d’Eames dans ce projet, Case Study House n°8, a été construite en 1951 au Pacific Palisades, en Californie, en tant que maison familiale pour eux-mêmes. Les Eames ont employé des matériaux industriels standards dans la mesure du possible, pour répondre à la pénurie chronique de nombreux matériaux de construction : l’usine de fenêtre à guillotine, portes commerciales, et tôle d’acier ondulé faisaient partie des produits de construction industrielle standards et facilement accessibles. La configuration intérieure de la maison, avec son salon à double épaisseur et coûteux ainsi que son plan flexible ont remplacé les agencements fixes et traditionnels de la pièce et ont reflété la manière de vivre de la famille Eames. Ce plan facilement adaptable qui comprenait des espaces à usages multiples est devenu une marque de fabrique de l’architecture moderne de l’après-guerre. Le mobilier, l’art et les objets dans la maison ont révélé les intérêts de grande envergure d’Eames, de l’art folklorique international à l’art américain natif jusqu’au design et l’art moderne. Ils ont utilisé leurs propres meubles, fabriqués par Herman Miller, dans tout leur intérieur, en plus des pièces collectées pendant leurs nombreux voyages à l’étranger.

En plus du graphisme, de l’architecture et de la conception de produits et de mobiliers, les Eames ont également créé des films innovants et révolutionnaires. Nombre de ceux-ci ont été produits comme des projets de communications d’entreprise, tels que leurs nombreux films pour IBM, tandis que d’autres ont été produits sur l’ordre des organismes gouvernementaux. Par exemple, Glimpses of the U.S.A, produit pour le bureau des renseignements américain, a été projeté à Moscou en 1959, tout comme l’exposition et le film The World of Franklin and Jefferson créé dans le cadre des célébrations du bicentenaire national.

Retrouvez notre sélection de Charles & Ray Eames !